Club de Lessines

Reportage

LE MOIS DE LA FONDATION ROTARY


Chères Amies Rotariennes,

Chers Amis Rotariens,

Lors de l’Assemblée des Gouverneurs élus à San Diego en janvier 2017, il nous a été demandé de consacrer notre lettre mensuelle au thème du mois du Rotary International.

Et le thème du mois de novembre est « La Fondation Rotary ».

Ma première pensée a été que c’était bien inutile de faire une lettre sur la Fondation, organe particulièrement bien connu de tous les Rotariens.

Mais en visitant les clubs, je me suis rendu compte que la Fondation n’y est pas bien connue.

C’est ainsi qu’on me parle encore de « matching grants » alors que ceux-ci n’existent plus depuis plusieurs années déjà.

Que certains clubs semblent ignorer complètement qu’ils peuvent introduire des projets ; que les clubs peuvent s’associer pour présenter des projets de plus grande envergure.

Que certains clubs m’ont dit la main sur le cœur qu’ils étaient convaincus que les projets financés par la Fondation étaient des projets de district, voire du Rotary International et que le rôle des clubs ne consistait qu’à financer la Fondation pour des projets sur lesquels ils n’ont aucune prise.

Je tombe de haut car notre district fait pourtant des efforts importants pour expliquer comment fonctionne la Fondation et chaque année les projets réalisés et cofinancés font l’objet de rapports détaillés. Encore faut-il vouloir les lire.

Ceci me renforce dans l’idée qui est la mienne depuis les bientôt 6 ans que j’ai des fonctions au district, à savoir que trop de Rotariens vivent dans leur club mais méconnaissent complètement les possibilités offertes par le Rotary.

Alors, en ce mois de novembre qui lui est consacré, j’invite tous les Rotariens à se rendre sur « Mon Rotary » et à lire les possibilités incroyables que vous offre la Fondation.

Et après avoir compris qu’il n’y a plus de « matching grants » mais qu’il y a des « district grants » et des « globals grants », sans doute les clubs seront-ils moins frileux dans leurs dons à la Fondation.

Michel ANDRE

Gouverneur 2017-2018

District 1620 – ROTARY INTERNATIONAL

email : michel.andre@consulsoc.be GSM: + 32 475 26 04 18

LA FONDATION ROTARY PARMI LES MEILLEURES ORGANISATIONS CARITATIVES

La Fondation Rotary poursuit son ascension dans le classement annuel des 400 meilleures organisations à but non lucratif américaines établi par The Chronicle of Philanthropy en gagnant cette année 35 places pour passer en 85e position. Le classement est basé sur les contributions financières privées et reflète la générosité de tous ceux qui soutiennent la mission du Rotary.

Selon The Chronicle of Philanthropy, la Fondation Rotary a reçu 239 576 000 dollars en 2013, une augmentation de 32,4 % par rapport à l’année précédente.

« Cela montre clairement que nos membres reconnaissent la valeur des dons à leur Fondation, affirme John Hewko, secrétaire général du Rotary. Ils savent que leurs contributions auront un plus grand impact. »

La Fondation a récemment reçu la note maximale, soit 4 étoiles, de Charity Navigator, le plus important et prestigieux organisme indépendant américain d’évaluation des organisations caritatives. En 2013-2014, 92 % des dépenses de la Fondation étaient en effet destinées à ses programmes, seulement 6 % à la recherche de fonds et 2 % à l’administration. La Fondation a ainsi pu allouer 23,5 millions de dollars en subventions de district et 47,3 millions en subventions mondiales, deux programmes qui permettent de financer des actions humanitaires et des bourses d’études au niveau local comme à l’étranger.

Avec ses partenaires de l’Initiative mondiale pour l’éradication de la polio, le Rotary mène la lutte contre cette maladie et a apporté plus de 1,3 milliard de dollars à la campagne depuis son lancement. Lorsqu’une épidémie a menacé la Corne de l’Afrique et le Moyen-Orient en 2013, le Rotary a également fourni des fonds d’urgence, notamment deux subventions de 500 000 dollars, une pour la Somalie et l’autre pour l’OMS. Grâce à cette intervention, l’épidémie est contenue et la Syrie n’a signalé qu’un seul cas au cours des six premier mois de 2014.

Le Rotary est également au premier plan des efforts contre d’autres maladies. Selon l’OMS, la pollution de l’air à l’intérieur des habitations provoque à elle seule 4,3 millions de morts prématurées par an. Pour enrayer ce fléau, les Rotariens américains de Taos-Milagro ont mobilisé des clubs de plusieurs pays pour soutenir l’Himalayan Stove Project qui a permis d’installer plus de 3 000 réchauds écologiques au Népal.

Des Rotary clubs du Tamil Nadu en Inde se sont associés avec des clubs américains pour obtenir une subvention mondiale et financer l’achat d’un bus équipé d’appareil de radiographie. L’objectif était de dépister le cancer du sein dans des régions isolées et le bus, baptisé « mammobus », a d’ores et déjà permis de mener des tests sur 2 500 femmes et de détecter – et de soigner – six femmes atteintes d’un cancer. De leur côté, des Rotariens de Malindi au Kenya collaborent avec leurs homologues américains sur l’action Genesis World Mission leur permettant ainsi de créer un système de captation des eaux de pluie afin d’approvisionner en eau, d’irriguer des cultures et de créer des fermes aquacoles à Burungi au Kenya.

En savoir plus sur le rôle du Rotary dans l’éradication de la polio
Donner à la Fondation Rotary

Arnold R. Grahl